COP 26 : L’eau en est-elle la grande oubliée ?

Alors que la Conférence de Glasgow de 2021 sur les changements climatiques (COP 26) vient de s’achever, certains enjeux décisifs semblent être passés inaperçus.

Un Pacte de Glasgow a été signé avec des avancées pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et pour s’attaquer aux énergies fossiles, principale cause du réchauffement. Il est vrai que cet enjeu doit être placé au cœur de nos politiques publiques comme le rappelle le dernier rapport du GIEC. Celui-ci alerte sur la nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre si nous voulons limiter le réchauffement climatique à 1,5° ou 2°, alors qu’on se dirige, suivant la plupart des scénarios, vers une hausse bien plus importante.

Même si la réduction du carbone demeure un sujet incontournable, elle est devenue l’unique obsession des nombreuses COP, balayant ainsi d’un revers de main un certain nombre de sujets.

L’eau est la grande oubliée de la COP 26.  Elle aurait pourtant du être au cœur des discussions de la COP26. L’urgence climatique affecte le cycle de l’eau à tous les étages : augmentation du rythme et de l’intensité des sécheresses et des inondations, diminution du stockage de l’eau. L’augmentation de la température et la variabilité des régimes d’écoulement des masses d’eau affectent aussi fortement la qualité de l’eau dans les eaux de surface et souterraines.

L’eau, une priorité pour l’avenir

L’eau est en première ligne du changement climatique et constitue une priorité absolue. Le réchauffement climatique exacerbe la pénurie et les risques liés à l’eau. Selon les prévisions actuelles, 5 milliards de personnes n’auront pas accès à l’eau au moins un mois par an d’ici 2050.

Il est urgent de mettre en œuvre une vraie coalition qui porte des solutions intégrées pour l’eau et le climat, afin de remplacer l’approche actuelle, fragmentée, en marge des sommets internationaux. Après la création d’une COP Biodiversité, pourquoi ne pas envisager la mise en place d’un sommet international dédié à l’eau ?

En attendant la mise en place d’une COP Eau, tous les acteurs privés et publics doivent être engagés à tous les échelons. A son niveau, Fontaineo participe pleinement à l’Objectif n°6 de Développement Durable (Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau).  

Avec ces fontaines à eau raccordées au réseau d’eau potable, Fontaineo garantit l’accès à l’eau pour tous sans exception de manière sécurisée et gratuite. Fontaineo propose un retour aux sources, grâce à un projet sociétal et environnemental innovant qui combine lutte contre le gaspillage plastique, création d’espaces de convivialité et accès à l’eau.

Partager notre article

Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Contactez-nous pour votre Projet !

Programmez un rendez-vous avec notre équipe en cliquant ci-dessous, ou envoyez-nous un message sur notre page contact

À lire également

Fontaine à eau : Fontaineo à Nice

Fontaineo accompagne Nice Métropole depuis maintenant 3 ans dans la promotion de la qualité de l’eau du réseau, mais aussi dans son engagement dans la

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Restez informé(e) facilement de l’actualité Fontaineo en renseignant votre email ci-dessous !